Naked Heat : la palette qui met le feu aux poudres

Cet été Urban Decay a mis le feu aux réseaux sociaux avec sa toute nouvelle palette Naked : la Naked Heat. Après un mois sur le banc d’essai je vous dévoile ces avantages et ces désavantages et surtout faut il craquer ou pas ? Allez c’est parti ! 


Commençons par une simple présentation, pour sa cinquième palette Naked Urban Decay a opté pour des couleurs chaudes présentées dans un joli boitier avec un effet enflammé. A l’intérieur de la palette on retrouve un pinceau double embout que je trouve plus intéressant que les précédents puisque le coté plat a été remplacé par un pinceau estompeur. On notera qu’il y aussi de quoi s’admirer dans cette palette avec un grand miroir, as usual. 


En ce qui concerne les fards, la marque a opté pour 12 fards aux teintes chaudes allant du beige au prune en passant par de jolies couleurs ocres. La majorité des fards sont mats en effet seulement 4 fards ont un effet métallique. Pour la qualité des fards Urban Decay a placé la barre très haute, je pense que cette palette contient les fards les plus pigmentés de ma collection pour autant la texture des fards est très douce et l’estompage est d’une facilité déconcertante. Le fait que les fards s’estompent très bien pourrait vous laisser croire que la tenue est moyenne, loin de vous cette idée, là encore pas de soucis à signaler avec une base vous pouvez danser jusqu’au bout de la nuit

 

Vous aurez remarqué que je n’ai pas tari d’éloge pour cette palette dans la première partie de mon article en effet cette palette est sublime et d’une excellente qualité cependant je reste un peu dubitative sur le public qu’à voulu toucher Urban Decay avec cette palette. Si on se concentre sur l’échantillon de couleurs proposé, les yeux clairs (verts, bleus,…) formeront un accord parfait même si de très jolis looks sont possibles pour les yeux marrons. Cependant je pense clairement que cette palette ne s’adresse pas à tout le monde, il faut être prête à sortir de sa zone de confort en effet on est très loin des nudes sauf pour les quatre premiers fards de la palette même si des maquillages légers sont réalisables, la preuve en est sur les photos suivantes. De plus étant donné que les fards sont très pigmentés je ne recommanderai pas cette palette à des débutantes en maquillage, je me suis moi même laissée surprendre par la pigmentation à la première utilisation. 

 

Si vous aimez sortir de votre zone de confort ou bien que vous aimez les maquillages avec des tons orangés je vous conseille de foncer, je n’ai absolument pas été déçue tant par la qualité que par la facilité de travail des fards. 


Si vous voulez vous procurez cette palette, vous pouvez la retrouvez sur le site d’Urban Decay ou de Sephora et peut être dans votre Sephora. 

Aucun commentaire

Votre commentaire