C'est décidé je passe au vert !


J'ai décidé de changer de routine, je passe au vert au du moins j'essaie !

Il y a maintenant deux mois mon esthéticienne me faisait remarqué l'état pitoyable de ma peau, elle était sèche, terne en somme pas en bon état du tout. Après une discussion, nous en sommes venues au constat que la cosmétique conventionnelle ne satisfaisait tout simplement pas ma peau.

Ma question était alors, qu'est ce que j'utilise? 

J'ai trouvé la réponse dans des produits un peu plus responsable dirons nous, je ne vous cache pas que j'étais un peu frileuse à cette idée. J'aime les produits aux odeurs un peu travaillées, des textures qui rendent l'utilisation amusante et agréable. 
Je me suis lancée dans une démarche que je n'avais jamais imaginée auparavant. 


PREMIERE ETAPE : COMMENT FAIRE LE TRI ?

Apprendre et à comprendre à différencier le bon du mauvais. Pour cela il faut s'attaquer aux compositions, elles paraissent absolument effrayantes mais avec un petit peu d'aide on peut facilement ESSAYER de les comprendre, je dis bien essayer puisque je n'ai absolument aucune formation de chimiste ou quoi que ce soit et que certains aspects des compositions restent parfois obscurs. Donc pour m'aider à savoir ce qu'il fallait que je garde et ce qu'il fallait que j'écarte, j'ai tout d'abord appris que les produits les moins travaillés sont souvent nos amis mais méfiance tout de même. Puis je me suis renseignée sur des blogs plus spécialisés dans ce type de consommation de la beauté, j'ai notamment apprécié le blog Oolution et l'application Clean Beauty. Je vous en reparlerai dans un autre article je pense pour vous expliquer plus en détail son concept. Ainsi j'ai appris comment sont formulés les cosmétiques, les différents ingrédients controversés, les labels pour permettre de nous repérer . 

 

DEUXIEME ETAPE: FAIRE LE TRI 

Après avoir appris à faire le tri, j'ai du faire le tri. Ca n'a pas été facile du tout, puisque j'avais un peu envie d'envoyer valser la cosmétique conventionnelle qui nous refile des trucs parfois pas très propres mais je me suis raisonnée d'une part parce que toutes les marques ne nous refilent pas des cochonneries mais aussi parce que mes produits presque neufs ne pouvaient pas partir à la poubelle. Je suis donc passée doucement à la cosmétique plus propre, les produits que j'avais fini ou presque je les ai remplacés par des produits qui convenaient à mes nouvelles attentes. Et ainsi de suite au fur et à mesure des flacons, je me suis constituée une nouvelle routine.


Au final aujourd'hui mardi 2 mai 2017, je peux vous annoncer que je suis une nouvelle utilisatrice de produits cosmétiques plus responsables pour autant je reste toujours friande de produits de la cosmétique conventionnelle, qu'est ce que vous voulez quand on est accro ce n'est pas facile.
Je tiens à signaler que je ne deviens pas bio, je consomme des produits plus naturels et dont la composition me convient. Je ne sais pas comment ma consommation cosmétique va évoluer mais pour l'instant je teste la voie responsable on peut le dire. 
J'ai donc l'intention de vous partager mes découvertes dans ce nouvel secteur de la cosmétologie pour peut être vous permettre d'élargir votre horizon.